Vous êtes ici : Accueil > Enseignements > ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire) > ULIS TFC (troubles des fonctions cognitives)
Publié : 13 avril 2011

ULIS TFC (troubles des fonctions cognitives)

Le cadre législatif :
Loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

Historique de la structure :

  1. L’Unité Pédagogique d’Intégration
    Circulaire 95-125 du 17 mai 1995 : La création des UPI.
    Circulaire 2001-035 du 21 février 2001 : Scolarisation des élèves handicapés dans les établissements du second degré et développement des unités pédagogiques d’intégration (UPI)
  2. L’unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire
    _ Circulaire n° 2010-088 du 18-6-2010 : Dispositif collectif au sein d’un établissement du second degré.

Ces textes sont consultables sur le site http://www.education.gouv.fr

L’UPI accueille des pré adolescents ou des adolescents qui peuvent tirer profit, en milieu scolaire ordinaire d’une scolarité adaptée à leur âge et à leurs capacités, à la nature et à l’importance de leurs difficultés.
Les objectifs de l’Ulis sont d’une part de scolariser ces élèves, même partiellement, dans des classes ordinaires, d’autre part de les faire participer le plus possible à la vie de la communauté scolaire.

Une Ulis peut accueillir :
- des élèves sortant des CLIS de l’école primaire, pour lesquels la CDA a estimé possible la poursuite d’une scolarité en établissement ordinaire ;
- des élèves qui, après une scolarisation dans un établissement médico-éducatif ou une structure de soins, sont, avec l’accord de la CDA, en mesure de poursuivre leur scolarité dans un établissement scolaire ;
- des élèves ayant pu bénéficier pendant un certain temps d’une intégration individuelle et pour lesquels des modalités plus collectives s’avèrent nécessaires. À l’inverse, pour certains élèves, après un passage en UPI, une intégration individuelle peut évidemment être proposée si elle paraît souhaitable.
Dans tous les cas, l’orientation comme la réorientation éventuelle des élèves est effectuée par la CDA.

Des partenariats
Localement, la création d’une Ulis s’inscrit dans une démarche de partenariat, engagée entre un établissement scolaire, les collectivités locales compétentes, mais également un ou plusieurs services d’éducation spéciale ou de soins, ainsi que des personnels médicaux et paramédicaux exerçant en libéral, éventuellement dans le cadre d’un réseau.
Ainsi, dès les premières phases du projet de création, la concertation préalable prévoit :
- les aménagements matériels nécessaires dans les établissements scolaires ainsi que les moyens de transports des élèves handicapés, en liaison étroite avec les représentants des collectivités territoriales concernées ;
- l’accompagnement éducatif, rééducatif et thérapeutique des élèves, ainsi que le soutien pédagogique, si nécessaire. Cet accompagnement peut être effectué par un ou plusieurs services d’éducation spéciale ou de soins, ou par des personnels médicaux et paramédicaux exerçant en libéral. Il convient en effet de veiller à éviter les ruptures dans la continuité des aides apportées aux élèves.

En résumé : Un élève scolarisé en Ulis bénéficie d’un accompagnement (SESSAD, IME, HDJ, libéral…) permettant de répondre aux besoins individuels de chaque élève. Chaque élève a un référent qui veille à la réalisation du PPS, élaboré en concertation avec les différents partenaires travaillant autour de l’élève et définissant les modalités de déroulement de la scolarité.

L’Ulis au collège Gaston Bachelard

L’Ulis accueille des élèves présentant des troubles des fonctions cognitives. Ces élèves ne peuvent être accueillis dans des classes ordinaires et ne nécessitent pas une orientation en établissement spécialisé.
Les élèves de l’Ulis doivent être capables d’une part d’assumer les contraintes et les exigences minimales de comportement qu’implique la vie au collège, d’autre part d’avoir acquis ou être en voie d’acquérir une capacité de communication compatible avec les enseignements scolaires, les situations de vie et d’éducation collectives.
Le collège Bachelard dispose de deux classes d’Ulis, comprenant chacune 10 élèves. La première classe accueille les élèves âgés de 12 à 14 ans. La deuxième classe accueille les élèves de 14 à 16 ans. La scolarité se déroule en 4 ans. Chaque élève passe deux ans dans la même classe.
Cette année, les élèves de première année d’Ulis sont accueillis dans les cours de musique, SVT et EPS. Les élèves de deuxième année sont accueillis en musique, SVT, physique, EPS et participent à l’option DP3.

Deux AVS à mi-temps se partagent l’accompagnement des deux classes de l’Ulis. Elles suivent majoritairement les élèves dans les cours d’intégration, leur présence doit faciliter leur intégration (organisation, compréhension des cours, participation, échange avec les autres…) Elles prennent en charge également les temps de vie scolaire comme la pause méridienne afin de consolider l’autonomie des élèves. Une autre enseignante spécialisée, chargée du suivi des intégrations des élèves de l’IME des Ecayennes, vient deux heures par semaine en classe afin de suivre la scolarité de deux élèves.

Le projet de l’Ulis 1 (1ère et 2ème année)
Le projet s’organise autour de trois axes interdépendants, au service de l’intégration.

Les élèves bénéficient d’un enseignement adapté, voire individualisé en fonction des besoins. Chaque élève est évalué à son entrée à l’Ulis puis en fin de chaque année. Cette évaluation est basée sur les compétences du socle commun de connaissances et de compétences. Ces compétences sont ensuite validées sur le livret personnel de compétences.