Vous êtes ici : Accueil > Enseignements > Disciplines artistiques > L’histoire des arts au collège
Publié : 11 mars 2011

L’histoire des arts au collège

Présentation de l’histoire des arts

Cet enseignement est obligatoire pour tous les élèves de l’école primaire, du collège et du Lycée. Il est fondé sur une approche pluridisciplinaire et transversale des œuvres d’art. Il fait l’objet d’une épreuve obligatoire au diplôme national du brevet.

Les trois piliers de l’enseignement de l’histoire des arts au collège sont les périodes historiques (Classe de 6ème : de l’Antiquité au IXème siècle ; Classe de 5ème : du IXème siècle à la fin du XVIIème siècle ; Classe de 4ème : XVIII ème siècle et XIXème siècle ; Classe de 3ème : le XXème siècle et notre époque), les grands domaines artistiques (les arts de l’espace, les arts du langage, les arts du quotidien, les arts du son, les arts du spectacle vivant, les arts visuels) et une liste de thématiques (Classe de 6ème : « Arts, mythes et religions », « Arts, créations et cultures » ; Classe de 5ème : « Arts, mythes et religions », « Arts, techniques, expressions » ; Classe de 4ème : « Arts, ruptures, continuités » ; Classe de 3ème : « Arts, espace, temps », « Arts, Etat, pouvoir »).

L’évaluation de l’histoire des arts pour le diplôme national du brevet

L’arrêté du 9 juillet 2009 publié au JO n° 170 du 25 juillet 2009 instaure un oral d’histoire des arts comme composante de l’évaluation du DNB. Cet oral est d’une durée de 15 minutes maximum. L’évaluation est organisée dans le cadre de l’emploi du temps des élèves au sein d’une séquence pédagogique. Il prend la forme d’un entretien oral mené par un binôme de professeurs comportant au moins un professeur d’un enseignement artistique ou d’histoire. L’entretien peut concerner un ou plusieurs élèves. Il peut porter sur tout objet d’étude abordé durant l’année de troisième ou s’appuyer sur un ou plusieurs documents proposés par les examinateurs ou bien sur une réalisation effectuée en classe dans le cadre de l’enseignement de l’histoire des arts. L’évaluation donne lieu à une note sur 20, affectée d’un coefficient 2.
Le cahier personnel n’est pas évalué. Il permet au jury de prendre connaissance du travail mené.

Remarque : toutes ces informations sont indicatives et seront précisées au cours de l’année scolaire.