Vous êtes ici : Accueil > Enseignements > Disciplines artistiques > Petit tour d’horizon en histoire des arts
Publié : 5 décembre 2011

Petit tour d’horizon en histoire des arts

L’histoire des arts n’est pas une matière ajoutée à l’emploi du temps des élèves mais un enseignement partagé par les matières et leurs professeurs. Autour des thèmes choisis comme par exemple en 4ème :
« La rencontre des domaines d’expressions artistiques et des techniques nouvelles au XIXème siècle : photographie, train, construction métallique. Une somme d’influences, d’oppositions, de ruptures et de continuités. En suivant la chronologie des programmes d’histoire, les élèves découvrent des techniques, des œuvres, des mouvements artistiques, des écrits, des images …des expositions. Vous le voyez, l’histoire des arts (HIDA) est un vaste champ d’exploration des découvertes humaines. En ce sens, c’est non une matière ajoutée mais une valeur ajoutée.
Nous avons de nombreux articles sur le site du collège, dans les disciplines artistiques mais pas seulement (mise en ligne d’une fiche analyse d’œuvre en arts plastiques et de son livret à télécharger et à utiliser par les élèves), d’autres qui livrent les travaux abordés (« gare d’Orsay, gare à la peinture ») ou même le cadre de l’épreuve. Les élèves, tous, nous pouvons nous y reporter. Le site est un outil précieux dans le souci du partage des connaissances.
Comme l’histoire des arts donne lieu à une épreuve orale obligatoire au DNB depuis l’année dernière, je vous propose dans cet un article, d’en faire un tour d’horizon et de répondre ainsi, au mieux, je l’espère aux attentes de chacun.
Synthèse des dernières recommandations (circulaire n°2011-189 du 3-11-2011)
Les trois piliers de l’enseignement de l’histoire des arts au collège sont les périodes historiques (Classe de 6ème : de l’Antiquité au IXème siècle ; Classe de 5ème : du IXème siècle à la fin du XVIIème siècle ; Classe de 4ème : XVIIIème siècle et XIXème siècle ; Classe de 3ème : le XXème siècle et notre époque), les grands domaines artistiques (les arts de l’espace, les arts du langage, les arts du quotidien, les arts du son, les arts du spectacle vivant, les arts visuels) et une liste de thématiques (Classe de 6ème : « Arts, mythes et religions », « Arts, créations et cultures » ; Classe de 5ème : « Arts, mythes et religions », « Arts, techniques, expressions » ; Classe de 4ème : « Arts, ruptures, continuités » ; Classe de 3ème : « Arts, espace, temps », « Arts, Etat, pouvoir »).
L’évaluation de l’histoire des arts pour le diplôme national du brevet
L’arrêté du 9 juillet 2009 publié au JO n 170 du 25 juillet 2009 instaure un oral d’histoire des arts comme composante de l’évaluation du DNB. Cet oral est d’une durée d’environ 15 minutes. L’évaluation est organisée dans le cadre de l’emploi du temps des élèves.
Il prend la forme d’un entretien oral mené par deux professeurs. Les candidats peuvent se présenter individuellement ou en groupe (maximum trois personnes). Chaque candidat ou groupe de candidat se présente devant le jury avec une liste d’objets d’étude qu’il a choisis, associé le cas échéant à un dossier personnel. Cette liste (validée par le ou les professeurs qui encadrent la préparation) se compose de cinq objets d’étude reliés à plusieurs des thématiques transversales. Au moins trois des six domaines artistiques doivent être présentés. Les candidats peuvent choisir un ou deux objets d’étude qui portent sur les siècles antérieurs au XXème siècle. L’oral est composé d’un exposé (5 minutes par candidat) suivi d’un entretien de 10 minutes. Le jury organise l’entretien en prenant appui sur l’exposé, la liste d’objets d’étude présentée par le candidat et éventuellement une œuvre inconnue de celui-ci.
Dans le cas d’élèves présentant un handicap, on veillera à adapter le choix des objets d’étude en fonction de leur situation de handicap et à aménager éventuellement l’épreuve.
Chaque candidat fait l’objet d’une évaluation et d’une notation individuelle. L’évaluation donne lieu à une note sur 20, affectée d’un coefficient 2.

M. Morlot
Professeur d’arts plastiques

Remarque : toutes ces informations sont indicatives et le résultat d’un travail de synthèse du bulletin officiel et ne saurait engager la responsabilité de son auteur en cas d’erreur.